L’impact de l’Intelligence Artificielle sur le marché du travail

Le 25/01/2021 dans "Digital"
Image

L'intelligence artificielle dite « IA » est en plein essor, en faveur de nombreux domaines professionnels tels que les transports, la santé, le secteur bancaire, la sécurité... 

Mais en quoi consiste concrètement l'intelligence artificielle ? Comment est-elle utilisée dans les différents secteurs du marché du travail ? Mais surtout que peut-on en tirer ?


Bien qu'encore beaucoup trop abstraite aujourd'hui pour certains, elle constitue pourtant un fort levier d'impulsion pour les générations à venir avec une forte évolution dans les prochaines années. 

L'intelligence artificielle dite « IA » est en plein essor ! En attestent les nombreux modes de robotisations utilisés dus à une quête constante de qualité et à une volonté d'accroître des outils toujours plus performants.

Elle sert à prendre le relais sur l'intelligence humaine, et à réaliser des opérations qui pourraient normalement être exécutées par l'Homme en reposant sur des algorithmes permettant de dicter des actions bien ciblées.

Mais en quoi consiste concrètement l'intelligence artificielle ? Comment est-elle utilisée dans les différents secteurs du marché du travail ? Mais surtout que peut-on en tirer ?


Fondements et mécanismes de l'IA

Dans un premier temps, essayons de mieux comprendre les mécanismes derrière ce terme à la mode.

L'IA fit sa première apparition autour des années 50 et fut au départ pensée pour être un point de ralliement à la cybernétique. D'illustres représentants pionniers de l'IA se sont succédés : Norbert Wiener fondateur de la cybernétique, John McCarthy ou encore Marvin Lee Minsky.

Cette intelligence résulte d'une association de procédés permettant de prendre le pas sur le raisonnement humain via l'analyse de données informatiques à travers un commandement de process, développé en amont par des spécialistes. Cette méthode basée sur les sciences mathématiques et des algorithmes permet la réalisation de procédés ingénieux et novateurs par l'automatisation et la robotisation en étant une alternative aux tâches du quotidien. 

Parmi les méthodes utilisées pour déployer l'IA, on peut retrouver :

- Le big data (stockage de données importantes) ;

- Le machine learning (ML), outil permettant d'analyser ces données, plutôt apte à détecter des valeurs numériques ;

- Le deep learning ou apprentissage profond (branche du ML), qui permet à un ordinateur l'apprentissage et le repère des données. Il est très utile notamment pour la reconnaissance faciale, la recherche vocale etc…

- La biométrie, autre forme d'IA permettant la vérification d'identité et d'empreintes digitales, la reconnaissance de l'iris, faciale ou d'une signature…Ce procédé vise à contrer les usurpations d'identité.

Dans le même ton, les carrés QR Code, sorte de passeport électronique, permettent l'enregistrement de données et l'accès à des liens (pages web, cartes d'embarquement, tickets de spectacles (ou encore de lire un menu au restaurant). 


L'intelligence artificielle et ses interventions sur les différents marchés du travail

Avec un contexte économique fragilisé, d’autant plus depuis la crise sanitaire, de nombreux critères conjoncturels sont mis en cause. D’un autre côté, notre société actuelle se veut être porteuse de procédés toujours plus innovants.

Tout le monde s'accordera à dire que l'intelligence artificielle relève du miracle en matière de grande avancée technologique. Néanmoins le risque zéro n'existant pas, elle n'est en rien une science exacte. L'intelligence artificielle ne peut avoir une capacité d'analyse et d'anticipation aussi précise que ce dont l'être humain est doté, car pourvu de sens, de réflexes et de réelles capacités cognitives et instinctives. Alors comment utiliser cette technologie en complémentarité avec l’intelligence humaine ?

Très présente dans les différentes grandes industries, cette technologie repose sur de forts enjeux socio-économiques. Pour comprendre son impact sur le marché du travail, regardons de plus près quel rôle joue l’IA selon les différents secteurs qui l’utilisent.


  • SÉCURITÉ & DÉFENSE PUBLIQUE ET GOUVERNEMENTALE

L'IA et la défense publique sont intrinsèquement liées pour endiguer toute menace, notamment via les procédés suivants :

- Utilisation de drones pour l'aéronautique, services du renseignement et frontières, et interventions militaires.

- Utilisation de caméras de détection et de vidéo-surveillance, pilotées à distance par des équipes qui sont en veille permanente en cas de besoin.


  • INFORMATIQUE & CYBERSÉCURITÉ

L'IA permet la saisie intuitive, l'assistance virtuelle ou encore la traduction de langues.

Elle sert aussi au repère des cyberattaques (traçage de données via adresse IP) et suggère des actions à mener. La cybersécurité est un ensemble de fonctions permettant de détecter des tentatives frauduleuses. On en retrouve par exemple à travers la sécurisation des données bancaires avec des systèmes de paiement sécurisé.

Cependant, L'IA reste un domaine qui fascine tant par son efficacité qu'il n'inquiète par la crainte d'erreurs et de bugs inévitables dans un parcours informatique. Elle peut tout aussi bien être une porte d'entrée aux hackers … qui utilisent également cette technologie ! 


  • SECTEUR BANCAIRE

Dans le secteur bancaire, l'IA intervient en renfort dans le traitement des données clients, des opérations bancaires en ligne, mais aussi le développement d'applications. Elle assure le suivi clientèle avec des chatbots capables d'apporter une première forme de réponse et de déblayer cette première étape du back office.



  • COMMERCE & GRANDE DISTRIBUTION

L'IA permet de pérenniser à la fois les méthodes de production, mais aussi de se passer d'un surplus de main-d'œuvre inutile. C’est d’ailleurs l’inquiétude de certains travailleurs, de voir leur poste remplacé par des robots ! Les machines utilisées en usine pourraient supprimer le travail à la chaîne ou en casser une partie, grâce au maillon de l'IA. 

Mais si certains postes seront en effet automatisés par les machines, d’autres besoins seront créés. Par exemple, en magasin, des logiciels sont utilisés pour la gestion des stocks. Face à des caisses plus rapides, il en résulte des rayons vidés plus rapidement et il faudra donc employer de nouvelles personnes pour la logistique et l'approvisionnement !


  • TRANSPORT

Du côté des transports, des lignes de métro automatiques ont été créées pour désengorger le flux journalier des passagers, ainsi que des plans et horaires de lignes des différents modes de transport reposant sur une base de calcul et de régulation du trafic. Les systèmes de géolocalisation sont de plus en plus performants.

Mais la grande révolution tant attendue que peut permettre l’IA dans ce secteur, c’est le développement de véhicules autonomes, qui sera un moyen d'assistance complémentaire, voire même un usage du quotidien !


  • SANTÉ

Dans le secteur de la santé, l'IA peut permettre l'aide au diagnostic et la prescription d'actes médicaux à distance, une meilleure gestion des dossiers patients, voire même l'assistance des chirurgiens lors d'opérations. Il a été démontré que l'intelligence artificielle est un grand souffle pour rajeunir et maintenir des systèmes de production au bord de l'asphyxie.


Une technologie bien implantée et prometteuse !

Nous avons pu mettre en exergue autant de procédés qui promettent de nous faire gagner du temps, de l'énergie et de surcroît de l'argent. Dans ce sens, l'IA pourrait s'apparenter à une certaine forme du taylorisme, pratique visant à optimiser la planification des tâches. Bon nombre d'avantages gravitent autour de l'IA, et ont conduit à de nombreuses mutations au travail.

Mais elle reste un facteur bénéfique à double tranchant. Elle permettrait : 

- Une amélioration des conditions de travail et un gain de temps dû à l'automatisation de certaines tâches fastidieuses et le fait de pouvoir se concentrer uniquement sur celles nécessitant une réelle concentration et réflexion humaine.

- Une synergie constituée par l'interaction homme + machines, avec une meilleure coordination des tâches, une aide à la prise des décisions, une meilleure planification organisationnelle, ainsi qu'un gain de productivité considérable.

- Des coûts de production maîtrisés, ce qui évite la délocalisation. 

- Une réduction de masse salariale mais aussi la création de nouveaux emplois utiles à son développement : chercheurs et scientifiques, ingénieurs spécifiques, Data analyst et Data scientist, développeurs informatiques, Chatbot master, et probablement de nouvelles compétences et métiers à venir. 


Autrefois, l'IA apparaissait dans les films des meilleurs ouvrages cinématographiques de science-fiction à travers les androïdes, elle circule aujourd'hui un peu partout, mais encore timidement. 


Bien qu'encore beaucoup trop abstraite aujourd'hui pour certains, elle constitue un fort levier d'impulsion pour les générations à venir. Des chercheurs américains estiment que l'IA pourrait même dépasser les fonctions humaines d'ici à un demi-siècle… Affaire à suivre !

Dans la même catégorie

06/09/2017
Digital à l’international : quels sont les pays gagnants ?
Une récente étude réalisée par l’Université Tufts (Etats-Unis), en collaboration avec MasterCard, a dévoilé le classement des pays les plus compétitifs en matière de développement numérique.
Lire la suite
16/11/2017
Silicom présente sa nouvelle identité visuelle
La marque n’a pas attendu la fin de l’année pour prendre des résolutions. Désormais, la société sera à l’image de son hippocampe. « Un animal qui s’adapte tout en restant inflexible », d’après Jules Bataille, président de l’entreprise. Explication en trois points par son fondateur.
Lire la suite
21/11/2017
SILICOM soutient l’association « Enfants du Mékong »
Silicom est, depuis 2016, un partenaire actif de l'association Enfant du Mékong et souhaite participer à son programme de digitalisation.
Lire la suite